Notre programme estival proposant des rando en vercors depuis les lieux d'hébergements (hôtels, gîtes, campings...) est en place pour l'été.

Les sorties, activité nature ou bivouac, que nous proposons à la demande sont également ouverts aux habitants du bassin grenoblois qui se déplaceraient sur les hauteurs le temps d'une journée.

Pour en profiter au mieux, nous les invitons à venir sur le plateau sans voiture.

Voici un petit récap' des différents moyens pour se rendre sans sa voiture sur le plateau du Vercors et favoriser les déplacements collectifs et les transport en commun.

Le Bus

Les lignes 5100 et 5110 de Transisère permettent de rallier via une dizaine de liaisons quotidienne les villages de Engins, Saint-Nizier, Lans et Villard-de-Lans.

Les horraires sont disponibles sur le site de Transisère. Comptez environ 5 euros pour un trajet grenoble-lans.

A savoir : ces bus sont subventionnés par le département.

L'Auto-Stop

Moins commun et pourtant si rapide sur le plateau.

Depuis le rond-point de Sassenage ou un abri vous attend, il suffit de tendre le pouce ou de saluer les automobilistes.

Le Parc du Vercors favorise cette pratique en travaillant sur l'aménagement de place sécurisée pour aux sorties des villages pour la pratique de l'auto-stop.

Le Vélo

Ils sont des centaines chaque week-end à monter depuis Grenoble à s'offrir les quelques 800m de dénivelés passant par les pittoresqques Gorges du Furon. Pourquoi pas vous ?

Aurez-vous encore l'énergie de randonner ou vous orienter en montagne ?

Le Co-Voiturage

Les entreprises MountainGo et Blablacar permettent également de mettre en relation les usagers se rendant dans le Vercors afin de partager leurs voitures.

Dans tout les cas, les accompagnateurs du collectif s'adaptent au mieux à vos contraintes de mobilité et organisent le départ de la sortie réservée depuis votre lieu d'arrivée (Gare Routière, Parking à Vélo, Aire de co-voiturage, ...).

Et le petit plus Pied Vert pour boucler la boucle : nous rallierons également, le plus souvent, le départ de notre rando avec un moyen de transport doux (un vélo ?).

Notre pratique s'inscrit dans la démarche de la campagne de l'association Mountain Wilderness : Changer d'Approche. C'est-à-dire que nous favorisons (et fêtons) la mobilité douce avec ceux et celles qui choisissent de venir s'amuser en montagne tout en préservant ce milieu de la pollution automobile.